Journée 11 - NM1 - 17/11/2018

BRISSAC ANJOU BASKET - CEP LORIENT BASKET

74 - 94

FacebookFacebook

BRISSAC ANJOU BASKET  74 - 94  CEP LORIENT 

Après la sévère quasi déroute du match précédent, il était important de remettre l’équipe dans le bon sens. Un objectif évident pour tout le monde mais pas si facile pour le coach et nombreux sont ceux qui attendaient une réaction collective. Mais après une semaine de travail intense et face à Brissac, le groupe s’est remis en marche comme espéré avec une dynamique pas forcément magistrale mais l’essentiel est là, la victoire.

Car, ce succès met un certain temps à se dessiner... « À la manière d’un diesel » dira Vincent en fin de rencontre. Il est vrai que la première mi-temps n’est pas glorieuse car nos légionnaires, pourtant solides dans leur peinture, ne prennent que trop tranquillement la mesure de leurs adversaires. Un démarrage en douceur qui fait d'abord le jeu des Brissacois avec une petite domination aux rebonds et des opportunités de tirs facilités. Mais leur tentative d'imprimer un rythme soutenu à la rencontre reste vaine car nos lorientais ne s'affolent pas et profitent de la moindre erreur pour remonter rapidement le ballon et ajuster quelques tirs bien placés. Il est vrai que la défense de Brissac tarde parfois à se mettre en place et avec un collectif qui commence à trouver des automatismes, les Cépistes n'éprouvent pas vraiment de difficulté pour percer le coffre. S'appuyant sur une adresse moyenne au premier quart-temps, les visiteurs tardent cependant à imposer leur jeu alors que sur le banc, leur coach sentant le piège, appelle au dynamisme. Pas trop de déchet donc pour Lorient mais un manque de vivacité évident. Et heureusement pour nous, cette période ne dure pas. Au deuxième quart-temps, nos joueurs vont se faire violence. Attaquant plus facilement le porteur du ballon, les Cépistes réduisent les espaces en défense et retrouvent une belle adresse en attaque. Une réussite qui flirte même avec le merveilleux puisque nous atteignons le pourcentage de 76% après quelques séquences de jeu très limpides et cinq tirs au-delà de l'arc extérieur. L'intensité monte d'un cran et les actions s'enchainent très rapidement, pour le bonheur des Cépistes qui prennent jusqu'à 10 unités d'avance sur un panier du courageux Alexis qui tient sa place malgré sa blessure au nez. Un bonheur toutefois de courte durée puisque dans les trois minutes qui suivent, Diame, Cisse et Robin se chargent de trouver les brèches en subtilisant 4 fois de suite des ballons mal négociés par nos joueurs. Une nouvelle contrariété pour Philippe car sur cette phase, les lorientais semblaient plus sûrs d'eux en contrôlant pratiquement tous les rebonds.

Sursaut Lorientais

La tournure du jeu va changer au retour des vestiaires avec une période assez riche des deux côtés où chacune des deux formations ne semblent pas vouloir céder le moindre terrain. Ibrahim, Jordan et Zach répondent au mieux à chaque attaque de l'équipe locale mais malgré leur maladresse aux tirs primés, les joueurs de Brissac parviennent à revenir dans le match en se concentrant sur la raquette. Suite aux actions combinés de Cisse, Diame et Chupin et du groupe local qui semble trouver un regain d'énergie, l'écart est maintenant tombé en moins de quatre minutes à seulement 1 point. Une soudaine baisse de régime bretonne que Jordan tente d'endiguer en réussissant un panier parfait face au cercle mais rien n'y fait. Poussé par son public, Brissac est désormais sur nos talons mais déclenche du même coup, un sursaut lorientais. Car à 56-57, nos artilleurs serrent les rangs et retrouvent enfin la combativité qui leur manquait en début de rencontre. Et c'est d'abord Vincent qui actionne le levier. S'ensuit alors une série de paniers à 3 points d'Alexis et de Mathieu achevée dans ce quart-temps par l'autre Matthieu qui troue littéralement la défense Brissacoise. En seulement moins de temps qu'il faut pour le dire, les Cépistes retournent une nouvelle fois une situation compromise avec cette fois, toute la vitalité attendue d'un collectif à la recherche de la perfection. Le calvaire de l'équipe locale continue dans le dernier acte car, cette fois, Lorient ne baisse pas les bras et maintient un rendement assez élevé aux tirs, même avec des joueurs du banc sur le terrain comme Baba ou Matthieu qui marquent à tour de rôle. Moins d'espace pour jouer, plus de pression, les adversaires du CEP subissent le réveil de nos artilleurs bien décidés à faire taire les critiques. Avec cinq joueurs qui atteignent les 10 points, le danger vient de partout dans un rythme endiablé. Certes, tout n'est pas parfait mais physiquement les lorientais sont là. Face au défi lancé par nos joueurs, Brissac baissent d'intensité et s'inclinent logiquement. Victoire du CEP. Bravo les gars !   

Avec une évaluation collective de 117, les lorientais gagnent un match riche d'enseignement. Excepté Earvin malade, tous les joueurs présents ont marqué et les 22 passes décisives réussies lors de cette rencontre témoignent des progrès réalisés au niveau du jeu collectif. A confirmer lors de la réception de Bordeaux samedi prochain. Le travail continue.   

OP

Score par période : 20-20, 22-27, 15-23, 17-24
 

Partenaires majeurs
Partenaires institutionnels