Journée Playdown : Aller - NM1 - 13/04/2019

CEP LORIENT BASKET - Andreziux ALS

94 - 88

FacebookFacebook

CEP Lorient  94-88  Andrézieux-Bouthéon 

Phase 2, acte 4

Grosse incertitude ce soir concernant notre adversaire, Andrézieux. Une équipe très physique, vainqueur de Tarbes et du Centre Fédéral et qui, comme le CEP, bataille pour se sortir légitimement de la poule Playdown. Face à des Ligériens très combattifs et parfois rugueux, les Cépistes vont relever le défi en maîtrisant leurs adversaires jusqu’au terme de la rencontre. Un engagement total et une victoire méritée.

Mis à part la toute première minute, le CEP restera devant pendant les 39 minutes suivantes. Le succès se bâtit essentiellement dans le premier quart-temps. Si Andrézieux semble assez lent à trouver ses repères au palais des sports de Kervaric, le CEP ne se fait pas prier pour profiter hâtivement de la maladresse générale et des pertes de balle nombreuses des visiteurs. Avec une défense assez friable qui peine à suivre les mouvements rapides des Cépistes, les joueurs d’Andrézieux voient ainsi les Lorientais multiplier les percées et prendre rapidement de la distance au tableau d’affichage. Dans cette première période, le CEP propose un jeu raffiné et agréable aux yeux, un jeu qui favorise les flèches à plus ou moins longues distances avec un ballon toujours vivant. Si bien que les joueurs de la Loire semblent un peu décontenancés par tant de réussite collective, principalement à la ligne des trois points avec 6 tirs bien venus.

Réveil d'Andrézieux

Ainsi, avec déjà 14 points de retard en début de deuxième acte, la situation des visiteurs ne semble guère favorable.  Et les 5 nouveaux points marqués par le CEP dans la dixième minute ne l’arrangent pas. Progressivement toutefois, l’opposition monte d’un cran. D’abord sous le panier... À ce niveau, les espoirs Lorientais reposent sur les épaules de Baba, très en vue ce samedi, et de Vincent. Très chahutés et très sollicités, le duo de pivots se bagarre avec toute l’énergie disponible. Malheureusement, Vincent n’est pas dans son assiette et, à l’image de leur intérieur Demir, les visiteurs en profitent largement. Pour compenser, Baptiste et Alexis se mêlent parfois aux efforts et réussissent quelques coups mais dans l’ensemble, la domination est plus ligérienne dans ce secteur. Le jeu s’équilibre alors. Andrézieux joue plus vite, plus précisément et sa défense est beaucoup plus alerte, rendant plus difficile l’approche des derniers mètres. Heureusement, en périphérie, le trio magique Mathieu-Ibrahim-Zach fait des étincelles. Avec 71 points marqués à eux trois à la fin des hostilités, il ne cesseront jamais de peser sur la rencontre. Le tir lointain est une solution évidente face à la rigueur défensive et à la presque mainmise de nos adversaires sur le secteur intérieur (27 rebonds contre 39). Le CEP mène toujours de 16 points à la pause. 

Une réelle opposition

Au retour des vestiaires, par contre, le changement devient radical. Longtemps légèrement apathique, la défense d’Andrézieux monte d’un cran et se porte au niveau de celle du CEP. Finis les boulevards, place aux remparts. En défendant clairement plus haut, les espaces pour nos artilleurs se réduisent considérablement et la fatigue naissante n’arrange pas nos affaires. Avec ses joueurs de grande qualité, Andrézieux cible notre raquette mais reste dangereux et efficace à la hauteur de l’arc extérieur. Une alternance de jeu long et court qui met à mal notre défense, sans toutefois parvenir à la détruire. Car nos champions restent vigilants et répondent à chaque attaque, maintenant l’écart toujours entre 13 et 15 points maintenant. Un effort constant sans individualisme car c’est toute l’équipe qui agit dans le même sens. Cela devient plus compliqué, en revanche, dans le dernier quart-temps. Non pas à cause d’un trou d’air mais plutôt de la fraîcheur des Bretons. Le défi est cette fois physique et les nombreuses maladresses de part et d’autre témoignent des difficultés rencontrées par les deux formations. Un long travail de sape et à ce jeu, Andrézieux se montre quand même plus fringant en revenant à 6 points des Cépistes à 22 secondes. Trop tard toutefois pour remporter la mise et réaliser le hold-up, le CEP s’impose devant son public.

En maintenant l’exigence lors de cette rencontre, le CEP réussit une très bonne opération dans l’objectif « maintien ». Sur ce match, Philippe constate que « l’essentiel est plus que fait » avec encore un bon rendement collectif (évaluation 101), un plein de confiance et une remontée au classement. Restons concentrés car rien n’est encore joué. Venez nombreux pour la réception d’Aubenas.

OP

Score par période : 26-12, 25-23, 18-21, 25-32

Championnat contre Andrézieux-Bouthéon

Statistiques du match

CEP LORIENT BASKET
Joueurs Min Jouées Points Rebonds Tirs % tirs 2pts % 2pts 3pts % 3pts LF % LF Eval
Matthieu MISSONNIER 10:08 5 1 2/3 66% 2/2 100% 0/1 0% 1/2 50% 6
Zachary BROWN 36:36 23 3 9/19 47% 5/12 41% 4/7 57% 1/2 50% 18
Ibrahim SAOUNERA 32:34 24 3 6/9 66% 2/4 50% 4/5 80% 8/8 100% 23
Mathieu BIGOTE 38:50 24 2 9/14 64% 3/3 100% 6/11 54% 0/0 0% 26
Alexis DARGENTON 20:15 5 4 2/4 50% 1/3 33% 1/1 100% 0/0 0% 7
Baptiste OGER 23:25 9 5 2/7 28% 0/2 0% 2/5 40% 3/6 50% 8
Baba Soma SAMAKE 26:29 4 6 2/3 66% 2/3 66% 0/0 0% 0/0 0% 12
Earvin PERRONI 0:00 0 0 0/0 0% 0/0 0% 0/0 0% 0/0 0% 0
Jordan SEMPLE 0:32 0 0 0/0 0% 0/0 0% 0/0 0% 0/0 0% 0
Vincent POURCHOT 11:11 0 0 0/1 0% 0/1 0% 0/0 0% 0/0 0% -2
Totaux equipe 94 27 32/60 53% 15/30 50% 17/30 56% 13/18 72% 101


ANDREZIEUX BOUTHEON ALS BASKET
Joueurs Min Jouées Points Rebonds Tirs % tirs 2pts % 2pts 3pts % 3pts LF % LF Eval
Bastien TARDY 9:24 2 1 1/1 100% 1/1 100% 0/0 0% 0/0 0% 2
Matthieu ROBIN 28:12 5 4 2/9 22% 1/5 20% 1/4 25% 0/0 0% 6
Alexandre MOISY 15:50 7 2 2/2 100% 1/1 100% 1/1 100% 2/2 100% 9
Kamel AMMOUR 25:41 10 5 3/8 37% 2/5 40% 1/3 33% 3/4 75% 6
Paul BOULOUKOUET 15:27 6 0 3/4 75% 3/3 100% 0/1 0% 0/0 0% 6
Fabyon HARRIS 25:46 17 4 6/11 54% 3/7 42% 3/4 75% 2/2 100% 24
Romain GREGOIRE 28:41 13 6 3/8 37% 1/3 33% 2/5 40% 5/6 83% 15
Mutlu DEMIR 16:27 12 5 5/7 71% 4/4 100% 1/3 33% 1/2 50% 12
Jean Dieudonne BIOG 4:31 3 1 1/3 33% 1/3 33% 0/0 0% 1/1 100% 1
Charles NKALOULOU MILANDOU 30:01 13 10 5/11 45% 4/7 57% 1/4 25% 2/2 100% 14
Totaux equipe 88 39 31/64 48% 21/39 53% 10/25 40% 16/19 84% 95
Partenaires majeurs
Partenaires institutionnels