Journée 8 - NM1 - 30/10/2018

CEP LORIENT BASKET - RUEIL ATHLETIC CLUB basket

84 - 71

FacebookFacebook

CEP LORIENT  84 - 71  RUEIL ATHLETIC CLUB

Après deux très belles victoires à l’extérieur, nous rêvions de pouvoir valider cette bonne série en remportant notre prochain match à domicile contre l’équipe du Rueil Athletic Club, une solide formation dont l’attaque peut vite prendre feu et qui casse facilement les codes. Mais voilà, avec une journée de récupération en moins et des joueurs majeurs certainement fatigués de leur dernière prestation contre Tours, une question se pose. Comment appréhender cette rencontre de la meilleure des manières tout en tenant compte de l’état physique de tous les joueurs et surtout comment redonner une nouvelle dynamique à une formation qui vient de jouer un match fantastique à Tours ?
 

Une nouvelle dynamique

En réalité, la réponse à cette interrogation est toute trouvée par notre duo de coachs experts. Car c’est avec un cinq majeur inédit que la partie commence. Baba, Mathieu, Zach, Alexis et Matthieu composent l’unité d’élite de départ et fait du hasard ou pas, ce sont les deux derniers nommés qui marquent en premier pour le CEP. Si l'emprise des Lorientais est importante en ce début de match, nous ne pouvons pas parler de réelle domination car les Rueillois, à défaut d'être irrésistibles, se montrent particulièrement dangereux sans pour autant réussir à passer devant. Il est vrai que pendant toute la première mi-temps, nos adversaires éprouvent de grosses difficultés à pénétrer les défenses du CEP et échouent un nombre conséquent de fois sous le panier, alors qu'au final ils ne sont vraiment pas mauvais aux rebonds. Lorient, par contre trouve son bonheur sous la raquette en inscrivant 6 de ses 10 premiers paniers. Plus que de simples remplaçants, Matthieu, Alexis et Earvin se montrent friands et compensent largement les quelques maladresses de nos artilleurs habituels. Ibrahim et Matthieu impriment le rythme de la partie et Rueil souffre lors des transitions rapides. Si le jeu du CEP n'est pas aussi limpide que souhaité, la bonne nouvelle de cette période reste certainement la rentrée de Jordan Semple en fin de premier quart-temps. Après 10 semaines d'absence, il n'est jamais facile d'attraper un train en marche surtout quand celui-ci avance vite. Mais Jordan, très concentré, se montre à la hauteur des débats et inscrit ses six premiers points en tout début de deuxième quart-temps. Rassurant pour la suite. La défense locale, quant à elle, tient bon et ne lâche rien, obligeant du même coup Rueil à tenter et parfois réussir des paniers longues distances. Néanmoins, du fait des bévues répétitives et des rotations diverses, les Cépistes s'endorment peu à peu et l'écart n'est que de 6 points à la mi-temps.

Une bonne séquence collective

Si la première mi-temps semble un peu pâle aux yeux du coach, il se montre, en revanche, satisfait de la deuxième. Les joueurs Lorientais réussissent, en effet, à prendre rapidement onze points d'avance lors d'une bonne séquence collective. Trois joueurs Baba, Mathieu et Vincent marquent à tour de rôle. Dès lors, distancés au tableau d'affichage, les visiteurs entament une course poursuite pour revenir au score. Mais la confiance est du côté Cépiste et, forts du grosse cohésion, nos champions barricadent les derniers mètres et lancent des contres fulgurants. Les assauts répétés des joueurs Lorientais permettent ainsi au CEP d'accroitre son avance. Par deux fois, et sur des lancers francs, Ibrahim gonfle le matelas à +15. Une aubaine pour le CEP qui reçoit là les récompenses de ce nouvel élan d'énergie développé dans cette période et avant de passer immanquablement en mode gestion dans le dernier acte. Mais, sorti au cours du troisième quart-temps, Jordan relance une nouvelle fois la mécanique en début de quatrième quart-temps. Avec deux paniers supplémentaires, il force ainsi le crédit de Lorient à +17. Si l'envie change de camps peu à peu, c'est tout de même le CEP qui maîtrise la rencontre avec un taux de réussite aux tirs très largement supérieur, la palme revenant sans contestation possible à Vincent qui réussit un 6 sur 6. S'assurant régulièrement du temps de jeu de chacun de ses joueurs, Philippe ouvre alors complètement son banc et permet à Ruben de revenir un court instant sur le terrain de Kervaric. Rueil se bat, Rueil tente beaucoup mais Rueil doit se résigner sur un tir primé d'Alexis qui tue la rébellion avant qu'elle ne porte ses fruits. Les derniers points marqués par les visiteurs ne sont qu'anecdotiques, le CEP sort vainqueur après une nouvelle belle prestation riche d'enseignement.

Une cinquième victoire consécutive

Cette cinquième victoire montre très clairement que les Cépistes sont sur la bonne voie mais que tout n'est pas forcément conforme à ce que nous attendons d'eux. Face à Toulouse, autre grosse cylindrée de la poule, il faudra pousser encore plus loin les exigences individuelles et collectives pour réussir à vaincre. 
  
Score par période : 24-19, 18-17, 21-13, 21-22

OP

ACTION DU MATCH CONTRE RUEIL AVEC JORDAN

Championnat contre RUEIL

Partenaires majeurs
Partenaires institutionnels