Journée 5 - NM1 - 13/10/2018

CEP LORIENT BASKET - Stade Rochelais Rupella

85 - 45

FacebookFacebook

CEP LORIENT 85 - 45 LA ROCHELLE RUPELLA 

 

En rentrant sur le terrain à 30 secondes de la fin de la rencontre, le jeune Sullian ne pouvait imaginer un tel cadeau de la part de ses partenaires. Mais le très bel état d’esprit qui règne dans cette équipe depuis le début de saison est tel que le coach suit les recommandations de ses joueurs et permet ainsi au jeune licencié du CEP de faire ses premiers pas en NM1, sous les applaudissements nourris du Palais des Sports de Kervaric. Des ovations à la mesure du succès obtenu sans partage devant une formation de La Rochelle en plein doute.

Car malheureusement pour les Charentais-Maritime, de combat, il n’y a pas eu réellement. La faute à des Cépistes soucieux de respecter les consignes du coach et de cadenasser très rapidement leur raquette. Un engagement fort, une pression énergique, les Lorientais prennent les devants dès l'entame de match. Et mieux que cela, Baba, Ibrahim, Mathieu, Vincent et enfin Zach, tous les hommes du cinq majeurs marquent à tour de rôle. A la surprise générale, la domination des bretons est spectaculaire voire étonnante à ce niveau. Pour les visiteurs, le danger vient de partout, à l'intérieur ou à l'extérieur, et il faut attendre 4 minutes avant de voir Nwaukoni réussir son premier panier. Bénéficiant aussi des nombreuses maladresses parfois étranges aux tirs de l'équipe adverse, le CEP prend jusqu'à 16 points d'avance dans une rencontre qui tourne alors à sens unique. Face à ce déferlement d'attaques Lorientaises, la formation de la Rochelle résiste mais succombe et l'écart grimpe vite dans la période qui suit. Car entre-temps, Philippe a déjà largement ouvert son banc et Matthieu et Earvin, toujours aussi vifs et alertes, compensent très largement les joueurs remplacés. Saluons également le retour d'Alexis. De retour de blessure, sa présence se veut d'abord logiquement un peu discrète en première période mais apporte ensuite un supplément d'âme dans le secteur intérieur, une rotation supplémentaire dans un domaine où Baba et Vincent semblaient un peu esseulés jusqu'à ce match. Lui aussi apporte ses qualités pour permettre au CEP de prendre de large avec +26 points sur un deuxième tir primé d'un Zach, sobre et efficace ce soir. Sahraoui réduit néanmoins l'écart mais avec un pécule de 24 points, Lorient a de quoi voir venir avant d'attaquer le troisième quart-temps. 

Le coach dira en fin de match que gérer une avance de plus de vingt points est difficile et il n'aime pas cela. Là encore, son expérience parle pour lui. Alors que le trou creusé par Lorient semble insurmontable et malgré deux tirs lointains de Mathieu qui entretient le doute, les joueurs de La Rochelle jettent alors toutes leurs forces dans la bataille. Nhaukoni, Louves et Sy accélèrent le rythme et prennent un moment la mesure des joueurs du port breton. Peut-être un peu trop indulgents mais jamais affaiblis, nos Cépistes baissent leur rideau défensif. Un petit relâchement coupable auquel Ibrahim, toujours vigilant, met fin par un tir au delà de l'arc extérieur. Ces six minutes permettent aux Rochelais toujours volontaires de revenir à seulement 19 points. Pas assez toutefois pour inquiéter nos champions qui, à l'image du trio Ibrahim-Earvin-Vincent remettent du charbon dans la locomotive pour gagner encore le troisième acte. Dès lors, en dépit de tous les efforts des visiteurs, solidement campés sur leur base, les Cépistes répondent présents et assènent les tirs destructeurs. A commencer par Alexis qui se lâche dans la dernière période. Un dunk ravageur qui réveille à la fois le public et le photographe surpris d'avoir manqué un tel geste... Suivi d'une passe décisive et d'un rebond défensif, Alexis est de retour et veut le faire savoir. Il marque d'ailleurs ses 9 points dans le dernier quart-temps.  Mais plus que la performance individuelle d'un joueur, c'est toute l'équipe lorientaise qui fait plaisir à voir. Solidaires en attaque et rationnels en défense, les Lorientais ne laissent aucune chance à leurs adversaires et se rassurent. L'entrée de l'expérimenté Samuel qui marque deux points et du jeune Sullian en fin de partie, ne changent rien, le CEP s'impose très logiquement.

Grâce à ce succès, le CEP se hisse désormais à la quatrième place du championnat avec la meilleurs défense de la poule. Une place qu'il faudra défendre chèrement lors des deux prochaines rencontres à l'extérieur face à Angers et Tours. Attention à l'excès de confiance.  

Score par période : 23-7, 20-12, 17-13, 25-13

OP

Résumé du match CEP vs La Rochelle

CEP LORIENT - STADE ROCHELAIS RUPELLA

Partenaires majeurs
Partenaires institutionnels