Journée 15 - NM1 - 18/12/2018

CEP LORIENT BASKET - VITRE AURORE basket

78 - 77

FacebookFacebook

CEP Lorient  78 - 77  Aurore Vitré 

Ouf ! Voilà un résultat acquis au bout du suspense mais sans la manière. Après une lutte mi-figue, mi-raisin, il a fallu un coup du sort pour départager deux formations très proches l’une de l’autre. 63 tirs chacune et un fait de jeu dont nous nous serions bien passés mardi soir dans le cadre de la quinzième journée de championnat de Nationale 1 Masculine. Une victoire certes mais nous n’étions pas loin de nous tirer une balle dans le pied.

Même si les Cepistes montrent une partie de leur talent au cours du premier quart-temps déboussolant au passage une équipe de Vitré qui ne trouve pas ses marques en défense, il faut reconnaître que, hormis peut-être Ibrahim à la mène, Zach en périphérie et Jordan à la percussion, les lorientais éprouvent aussi une grosse difficulté à animer le match, malgré une adresse aux tirs intéressante, du moins dans cette première période. Il est vrai aussi que, côté Vitré, le rythme assez lent ne sert pas la cause commune et nos joueurs en profitent allègrement. Sans réellement éclabousser la rencontre car la balle circule de façon sporadique. Un mauvais jour sans doute. Car le réveil des visiteurs va se faire progressivement mais sûrement. Retrouvant de l’ardeur au combat et une volonté d’accélérer le tempo, les vitréens commencent par cadenasser leur terrain, avec une défense plus pressante, gênant du même coup nos artilleurs moins à l’aise. Revers de la médaille, les fautes tombent et les lancers francs qui vont avec (22 pour le CEP et 7 pour Vitré). Mais c’est en attaque que Vitré booste surtout la circulation de balle, s’offrant alors quelques fenêtres de tirs bien ajustées. Et les quelques erreurs de placement du CEP révèlent les brèches dans notre barricade, dans lesquelles les brétilliens ne se font pas prier pour s’engouffrer. Si bien qu’au lieu d’enfoncer notre adversaire, nous lui donnons les armes pour revenir petit à petit au contact et même nous dépasser fort logiquement 41-43 juste avant la pause. Il faut un sursaut d’orgueil avec 3 lancers francs de Mathieu pour que le CEP reste devant.

Vitré revient

Un maigre avantage toutefois que nous allons essayer de grossir encore une fois en début de deuxième mi-temps. Nous y parvenons par moment mais l’intensité de jeu fluctue trop pour annoncer une réelle domination. Du fait de notre lenteur à nous positionner en défense, les joueurs de Vitré se montrent désormais plus adroits que nous en attaque. Pas forcément aux premiers tirs mais très souvent dans le secteur intérieur qu’ils affectionnent. Si bien qu’à force de tergiverser, le doute s’installe et nos adversaires reviennent encore une fois sur nos talons. Plus agressifs cette fois et la fatigue aidant, arrive ce que redoutait le coach. Plus régulier sans être transcendant, Vitré passe devant en début de dernière période. A la limite de craquer, les lorientais repoussent une partie des attaques sans franchement impressionner, sauf peut-être pour les contres. Nous ne devons notre salut qu’à la maladresse de nos adversaires qui prennent toutefois difficilement les commandes avec 4 points d’avance 73-77. A deux minutes du terme, le timide public voit mal ce qui peut sauver son équipe. Mais l’impensable survient à 25 secondes de la fin, alors qu’aucun Cepiste ne souhaite prendre un shoot, Vincent ajuste un tir lointain millimétré qui passe. 23 secondes à jouer...
 

Délivrance

23 secondes interminables d’ailleurs. Cette fois, le marquage individuel du CEP est à la hauteur du contexte, une détermination qui ne permet pas aux visiteurs de conclure. Mathieu récupère alors une balle perdue et provoque une faute capitale... la quatrième pour Vitré. Et à une seconde de la fin, nouvelle faute sifflée par les arbitres. Justifiée ou pas, et alors qu’il n’a pas été très en réussite aux lancers francs, Jordan en passe un sur deux. Dénouement heureux et surprenant mais victoire sur le fil. Pas de quoi pavoiser et nous prenons les points. Il faudra se montrer plus solide en janvier.

OP

Score par période 31-24, 15-21, 16-14, 16-18

Championnat contre Aurore Vitré

Statistiques du match

CEP LORIENT BASKET
Joueurs Min Jouées Points Rebonds Tirs % tirs 2pts % 2pts 3pts % 3pts LF % LF Eval
Matthieu MISSONNIER 12:54 6 1 2/3 66% 1/1 100% 1/2 50% 1/2 50% 4
Zachary BROWN 31:34 16 1 5/10 50% 2/3 66% 3/7 42% 3/4 75% 12
Ibrahim SAOUNERA 33:09 17 2 6/11 54% 2/5 40% 4/6 66% 1/1 100% 15
Mathieu BIGOTE 37:40 9 4 2/10 20% 0/2 0% 2/8 25% 3/3 100% 7
Arthur LE GREVES 0:00 0 0 0/0 0% 0/0 0% 0/0 0% 0/0 0% 0
Alexis DARGENTON 14:39 6 2 2/6 33% 1/4 25% 1/2 50% 1/2 50% 6
Earvin PERRONI 4:43 0 3 0/1 0% 0/1 0% 0/0 0% 0/0 0% 3
Jordan SEMPLE 34:38 15 13 5/11 45% 5/9 55% 0/2 0% 5/11 45% 19
Vincent POURCHOT 30:43 9 9 4/11 36% 3/10 30% 1/1 100% 0/0 0% 15
Ruben ALBICY 0:00 0 0 0/0 0% 0/0 0% 0/0 0% 0/0 0% 0
Totaux equipe 78 37 26/63 41% 14/35 40% 12/28 42% 14/23 60% 80


VITRE AURORE
Joueurs Min Jouées Points Rebonds Tirs % tirs 2pts % 2pts 3pts % 3pts LF % LF Eval
Julien DELMAS 5:24 2 0 1/1 100% 1/1 100% 0/0 0% 0/0 0% 3
Jean VEILLET 17:25 4 1 2/3 66% 2/3 66% 0/0 0% 0/0 0% 7
Edgar BOURSERIE 11:51 9 0 3/4 75% 0/0 0% 3/4 75% 0/0 0% 8
Guillaume MERIE 38:42 12 5 4/12 33% 3/4 75% 1/8 12% 3/3 100% 11
Etienne PLATEAU 0:00 0 0 0/0 0% 0/0 0% 0/0 0% 0/0 0% 0
Benjamin JOHN 21:33 8 1 4/7 57% 4/5 80% 0/2 0% 0/0 0% 3
Ted LISSOSSI 38:44 12 3 6/8 75% 6/7 85% 0/1 0% 0/0 0% 18
Lien PHILLIP 33:40 14 14 6/15 40% 5/11 45% 1/4 25% 1/1 100% 18
Jerrel Lamont WRIGHT 32:41 16 9 7/13 53% 7/13 53% 0/0 0% 2/3 66% 20
Totaux equipe 77 34 33/63 52% 28/44 63% 5/19 26% 6/7 85% 89
Partenaires majeurs
Partenaires institutionnels
Partenaires médias