Journée 7 - NM1 - 27/10/2018

UNION TOURS BASKET METROPOLE - CEP LORIENT BASKET

105 - 109

FacebookFacebook

UNION TOURS BASKET METROPOLE 105 - 109 CEP LORIENT 

214 points marqués sur une seule rencontre !!! Voilà certainement un score final qui devrait rester longtemps gravé dans les mémoires des joueurs des deux équipes, tellement le match fut prolifique en points marqués. Avec des évaluations collectives qui atteignent ou dépassent les 125 points pour chacune des formations, vous avez là un aperçu du spectacle vécu par les heureux supporters de la Halle Monconseil de Tours. Une rencontre spectaculaire qui fait la part belle aux attaques, un peu moins aux défenses...

 

N’en doutons pas une seconde, les deux équipes sont très proches l’une de l’autre et la différence ne se fera que sur de petits détails. En début de période, ce sont d’abord nos cépistes qui se mettent en valeur. Zach par deux fois et Baba mettent le CEP sur le bon rail. Un bon début de match pour Lorient mais Tours, devant son public, réagit de fort belle manière. Le rythme des transitions est rapide et la balle passe d’un camps à l’autre sans vraiment de temps de latence. En fin de match, Vincent Pourchot dira « çà tombait de partout ». Dans cette période et sur ce sujet, c’est plutôt Tours qui maîtrise. Nos joueurs sont certes très présents en défense mais face aux enchaînements expéditifs des locaux, nous peinons à nous recroqueviller dans nos terres. Avec des joueurs bourrés d’adresse comme ceux de Tours, le score grimpe à vitesse grand V. En attaque, ce n’est pas non plus extraordinaire. Mathieu et Ibrahim toujours très à l’aise lorsqu’il s’agit de faire vivre l’équipe ne sont guère adroits aux tirs pour l’instant et ce sont surtout Vincent et Zach qui permettent au CEP de rester dans le sillage de l’équipe locale. Coté fautes, là par contre, nous sommes dans de meilleures dispositions mais à croire que les arbitres veulent rectifier la donne, ce scénario s’inverse dans le deuxième quart-temps. Alors que le CEP semble retrouver une certaine harmonie en défense, revers de la médaille, nous sommes plus pénalisés. Tours éprouvent toutefois quelques difficultés à pénétrer notre peinture mais face à ce dilemme, leurs artilleurs redoublent d’adresse sur des tirs longues distances. Alors que Cingala-Mata et Lesieu régalent leur public, l’écart monte subitement à 9 points en défaveurs de nos champions. Là encore, les efforts de notre duo Vincent-Zach relancent la machine Cépiste. Avec Ibrahim sur le banc, ce sont Mathieu et Matthieu qui se chargent d’imprimer le rythme. Profitant d’une heureuse baisse d’adresse adverse, les bretons recollent encore une fois aux Tourangeaux. 52 points encaissés à la pause, notre défense de fer habituelle souffre...

Menés alors de 4 points (52-48), nos Lorientais présentent un tout autre visage au retour des vestiaires en corroborant un vieil adage qui dit qu’un très bon joueur n’est jamais moyen très longtemps. Si De Lattibeaudière entretient encore un peu le doute dans les esprits des supporters bretons, Mathieu et Ibrahim haussent alors leur niveau de jeu pour se mettre au diapason de leurs coéquipiers. Et le résultat porte tout de suite ses fruits. D’abord, pour recoller au score en moins de 4 minutes sur un nouveau layup de Zach suite à un nouveau rebond défensif de Vincent (63-61). Puis pour dépasser allègrement nos adversaires après deux minutes trente invraisemblables de notre duo d’expérience qui marque sans laisser une miette aux joueurs de Tours. Sur ce quart-temps, Ibrahim marque 13 points et Mathieu 7. L’avantage est de 8 points en notre faveur mais les joueurs de Tours tentent de le minimiser alors que Zach et Vincent maintiennent la pression en marquant à tour de rôle. Dès lors, le dernier quart-temps peut commencer... Une période faste et surprenante. Que dis-je ? Un véritable show à l’américaine avec une déferlante de paniers dans les deux sens. De quoi rendre fou notre coach Philippe qui se demande si ses protégés ont oublié les notions élémentaires de défense. Qu’importe car les deux formations rivalisent de rapidité et d’adresse dans ce dernier acte. Tours revient alors à notre hauteur en cinq minutes sur un nouveau tir primé de Watkins et malgré un panier d’Alexis. Devant son public, c’est plutôt inquiétant pour nous. Là encore, les mauvaises idées sont vite chassées par nos tireurs d’élite. Un fin de match qui tourne au face à face entre Watkins et Lesieu pour Tours et Mathieu et Zach pour Lorient. Les deux compères Lorientais terminent la rencontre avec respectivement 30 et 32 points marqués, preuve que le collectif breton sait aussi attaquer. Mais ce sont les lancers francs qui ont raison de l’équipe locale dans le Money Time. Le CEP s’impose finalement une nouvelle fois à l’extérieur. Que du bonheur !

Une quatrième victoire de suite pour le CEP qui nous permet de rester collés au haut du classement. Notre défense a littéralement explosé ce soir mais nous avons su compenser en trouvant les ressources pour bien attaquer. Si vivre une telle rencontre avec plus de 5 points par minute est tout juste incroyable, il faudra méditer pour la suite...

Score par période : 27-24, 25-24, 21-31, 32-30

OP

Partenaires majeurs
Partenaires institutionnels